Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/10/2013

Les frères Borlée à l'Acerta Brussels Ekiden

Acerta Brussels Ekiden, Borlée, running, course

Acerta Brussels Ekiden, Borlée, running, courseAcerta Brussels Ekiden, Borlée, running, course

 

Acerta Brussels Ekiden, Borlée, running, course

Plus de photos: cliquez ici

11/10/2013

Il court un marathon en jonglant !

Dans chaque course, l'on voit passer de drôles de compétiteurs bizarrement attifés ou cherchant à se faire remarquer lors de l'épreuve. Certains s'en amusent ou s'en agacent.

Toujours est-il que Joe Salter, américain de 32 ans, a parcouru la distance d'un marathon, soit 42,195 km, en marche arrière et en jonglant ! Il aura réussi cette étrange performance en 5h51' !

Malheureusement pour le jeune homme, sa prestation ne fera pas son entrée dans le Guinness Book des Records. Et pour cause, pour qu'elle soit validée, la performance doit être filmée en intégralité. Joe devra donc recommencer son entreprise !

07/10/2013

La souffrance des derniers


marathon,brussels,brussels marathon,running,courseEn regagnant le quartier européen et le parc du cinquantenaire bien après avoir franchi la ligne du semi-marathon de Bruxelles, hier, je me suis fait une réflexion.

Mi-amusé, mi admiratif, j'ai regardé les derniers coureurs entrer dans le parc, zigzaguant entre les différents camions de Bruxelles-Propreté qui fermaient et nettoyaient la route du parcours.
Certains couraient simplement "à leur rythme", en flirtant avec la limite de temps impartie, d'autres, blessés, tentaient vaille que vaille de rentrer dans les délais.

Et dire qu'il leur restait encore plus de 3 bornes à parcourir.  Pour eux, pas d'acclamations de la foule. Pas de speaker hurlant dans son micro. Pas de cohue sur la ligne d'arrivée. Pas de dernier sprint pour grappiller quelques précieuses secondes. Juste l'envie de faire partie, coûte que coûte, des finishers, l'envie de recevoir cette médaille dont ils seraient si fiers.

Et pourtant, sur les dizaines de coureurs que j'ai aperçus entre ces camions de nettoyage, combien sont arrivés dans les délais ? Combien ont réussi à franchir la ligne hors délais ? Combien n'y sont simplement pas arrivés, maudissant leur corps, leur fatigue, une blessure qui se sera réveillée au mauvais moment ?

Eux aussi, loin des acclamations de la foule pour les vainqueurs, méritent le respect. Eux aussi auront vécu leur course avec intensité et émotion, même s'ils ne seront pas parvenus à leur fin.

Finalement, ils incarnent magnifiquement les vraies valeurs du sport que sont le dépassement de soi, le repoussement de ses limites, l'envie de terminer coûte que coûte.